LE CRÉPUSCULE

LE CRÉPUSCULE

SUNDOWN

Un film d'aventures de Henry Hathaway

88  mn

Avec Gene Tierney, Bruce Cabot, George Sanders, Harry Carey, Joseph Calleia, Reginald Gardiner, Carl Esmond, Marc Lawrence, Cedric Hardwicke
Scénario de Charles Gordon Booth
D'après Barre Lyndon
Musique de Miklos Rozsa
Photo de Charles B. Lang Jr.
Produit par Walter Wanger

RESUME
Au Kenya, une garnison isolée commandée par un Anglais se prépare à affronter les tribus alentours que l'ennemi approvisionne en armes. Un officier venu de Nairobi, un géologue, une métisse à la tête d'une caravane et un chasseur rejoignent la garnison.

COMMENTAIRE
Cette production ne peut manquer par certains aspects de rappeler un autre film d’aventures également réalisé par Henry Hathaway, et sorti six ans plus tôt, « Les trois lanciers du Bengale ». On y retrouve ces mêmes Anglais colonisateurs qui font la guerre aux autochtones rebelles, ce même héros qui part seul accomplir un acte de bravoure pour finalement être secouru par un détachement allié. Là s’arrête cependant la comparaison, car cette version est non seulement une œuvre de propagande - toujours sujet à caution -, elle se déroule en Afrique (et non en Inde), mais surtout elle est moins enthousiasmante. Nous sommes en 1941 et l’Amérique n’a pas encore déclaré la guerre au Japon et à l’Allemagne - ce qui explique que le méchant n’est pas désigné nommément bien qu’il ne fasse aucun doute qu’il travaille pour l’Allemagne -, pourtant le discours prend déjà ouvertement parti pour les alliés. Par ailleurs, alors que le film est tourné dans des lieux somptueux, la photo est terne. De même que Gene Tiernay, pas suffisamment mise en valeur, ne parvient pas à transcender une distribution qui manque de panache. Un point reste toutefois intéressant, c’est cette façon de filmer au milieu des peuplades noires, ce qui confère un côté ethnographique inaccoutumé au propos.

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33