LA DIVORCÉE

LA DIVORCÉE

THE DIVORCEE

Une comédie dramatique de Robert Zigler Leonard

82  mn

Avec Norma Shearer, Chester Morris, Conrad Nagel, Robert Montgomery, Florence Eldridge, Helene Millard, Robert Elliott, Mary Doran, Zelda Sears, George Irving, Helen Johnson
Scénario de John Meehan, Nick Grinde, Zelda Sears
D'après Ursula Parrott
Photo de Norbert Brodine
Produit par Robert Zigler Leonard

RESUME
@B.Lors d'une soirée chez des amis, une jeune femme s’est isolée avec son fiancé. Lorsqu'ils rejoignent le groupe elle lui apprend qu'ils ont l'intention de se marier, au désespoir de quelques soupirants présents. Leur mariage durera trois ans.

COMMENTAIRE
A en croire le nombre de fois où il est nominé aux Oscars, « La divorcée » remporta un fier succès critique et public. Norma Shearer alla même jusqu’à obtenir le précieux trophée pour le film. Et pourtant, en apparence, cette histoire de femme qui divorce (parce que son mari retrouve une ancienne conquête) pour aller collectionner les hommes, n’est pas des plus originale. Elle semble aussi quelconque que l'héroïne du roman d'Ursula Parrott, dont elle est inspirée. Mais elle a cette qualité d’offrir un rôle de femme émancipée à Shearer. Car, à la différence d’autres films, ce n’est pas par dépit qu’elle va collectionner les hommes, mais par revendication : elle reste éprise de son mari mais réagit face à ses écarts amoureux et s’oppose à lui à armes égales. Nous sommes en 1930, et on comprend que montrer une femme libérée du joug marital, indépendante financièrement et capable de rendre la pareille à un mari qui fait mine de la tromper, dû séduire. Reste aujourd’hui la sensualité de Shearer et son caractère affirmé qui préfigure le jeu des plus grandes actrices des années trente.

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33