DU SANG SUR LA NEIGE

DU SANG SUR LA NEIGE

NORTHERN POURSUIT

Un film d'aventures de Raoul Walsh

94  mn

Avec Errol Flynn, Helmut Dantine, Julie Bishop, Gene Lockhart, John Ridgely, Tom Tully, Bernard Nedell
Scénario de Frank Gruber, Alvah Bessie, Hugh Cummings
Musique de Adolph Deutsch
Photo de Sidney Hickox
Produit par Jack Chertok

RESUME
Un commando allemand est débarqué par un sous-marin sur la banquise canadienne. Le groupe est décimé par une avalanche. L'unique survivant est capturé par la police montée et est fait prisonnier dans un camp, duquel il va s'évader.

COMMENTAIRE
Des sept films qu’Errol Flynn interprétera sous la direction de Raoul Walsh, celui-ci est le quatrième, et comme les autres, il étincelle. L’autre grande association de Flynn avec un metteur en scène, est lié à Michael Curtiz. Avec onze collaborations, ce dernier détient la palme du nombre de films tournés avec Flynn - comparable à celle entre Henry King et Tyrone Power. Et si cette impressionnante série est également mémorable, le tempérament autoritaire et froid de Curtiz tend à freiner l’exubérance naturelle de Flynn, alors que Walsh, plus extravagant que son collègue, la laisser s’exprimer plus volontiers. Connaissant le passé et la personnalité des trois hommes, on peut penser que Walsh a une conception de la vie proche de celle de Flynn qu’il perçoit comme son double. Est-ce un avantage ou un inconvénient lorsqu’il s’agit de diriger un acteur ? Toujours est-il que ces sept films possèdent une fraîcheur et un lyrisme souvent copiés mais rarement égalés. Ajouté à cela, Walsh a un style qui se caractérise par un rythme soutenu s’adaptant parfaitement au jeu nerveux de Flynn. Depuis « Horizons perdus » on n’avait plus vu autant de neige au cinéma, ce qui est un défi pour le chef opérateur, Sidney Hickox, peu habitué à avoir une pellicule agressée par tant de lumière. Et si on devine parfois que le film est tourné en studio, il est convaincant dans l’ensemble, et les décors atypiques sensés représenter les grandes étendues canadiennes enneigées sont des éléments participant à l’intérêt du film. L’histoire est conventionnelle mais elle est racontée avec une efficacité telle que l'ensemble est séduisant.

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33