UNE FINE MOUCHE

UNE FINE MOUCHE

LIBELED LADY

Une comédie de Jack Conway

98  mn

Avec William Powell, Jean Harlow, Mirna Loy, Spencer Tracy, Walter Connolly, Charley Grapewin, E.E. Clive, Charles Trowbridge
Scénario de Maurice Watkins, Howard Emmet Rogers, George Oppenheimer
D'après Wallace Sullivan
Musique de William Axt
Photo de Norbert Brodine
Produit par Lawrence Weingarten

RESUME
Une riche héritière attaque en diffamation un journal qui l'accuse d'être une briseuse de ménage. Pour éviter de payer la forte somme qu'elle réclame, le rédacteur en chef fait appel aux talents d'un journaliste particulièrement futé.

COMMENTAIRE
La MGM est pour le moins dispendieuse lorsqu’elle distribue quatre de ses plus grandes stars dans une comédie somme toute intéressante, mais qui reste classique et sans faste excessif - si l’on excepte une longue séquence de gags visuels tournée dans une rivière à truites à l’extérieur des studios. Le film a été un succès et cette débauche de talents y est sans doute pour quelque chose. William Powell calculateur, Mirna Loy blasée, Spencer Tracy irrité et Jean Harlow naïve, forment un quatuor attractif auxquels quelques non moins intéressants seconds rôles viennent prêter main forte. Plus que le scénario lui-même, la complicité qui règne entre les acteurs principaux - à l’image de la bande annonce - fait tout le charme de cette comédie.

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33