ANDRÉ HARDY MILLIONNAIRE

ANDRÉ HARDY MILLIONNAIRE

THE HARDYS RIDE HIGH

Une comédie de George Brackett Seitz

81  mn

Avec Lewis Stone, Mickey Rooney, Cecilia Parker, Fay Holden, Ann Rutherford, Sara Haden, Virginia Grey, Minor Watson, John King
Scénario de Agnes C. Johnston, Kay Van Riper, William Ludwig
D'après Aurania Rouverol
Musique de David Snell
Photo de Lester White

RESUME
Le juge Hardy apprend qu'il a hérité une grosse fortune d'un millionnaire en parenté avec un de ses aïeuls. Il décide alors de se rendre avec sa famille à Détroit pour retrouver la somptueuse demeure et le personnel de maison de cet héritage providentiel.

COMMENTAIRE
« André Hardy millionnaire » est le sixième film de la série. Plus que tous les autres, cet épisode met en relief l’honnêteté du Juge Hardy. Celui-ci va en effet faire une croix sur une petite fortune après avoir découvert de façon inopportune qu’il n’y a pas le droit. Il en aura au préalable discuté avec sa femme - qu’il appelle « maman ». Convaincus que l’argent ne fait pas le bonheur, c’est presque avec soulagement qu’ils dénonceront la méprise. Ceci est à l’image de la palette des bons sentiments gentillets qui imprègne la série. La personnalité affable et paternaliste, un rien espiègle de Lewis Stone permet de rendre la chose acceptable. En revanche, face à lui, Mickey Roney qui fait dans la pitrerie la plus outrancière, est plus difficile à supporter. De 41 ans son aîné dans la vie, Stone est d’ailleurs assez peu crédible en père de la jeune vedette, d’autant que nous avons d’un côté un homme posé et de l’autre un gamin survolté.

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33