LES GÉANTS DU CIEL

LES GÉANTS DU CIEL

FIGHTER SQUADRON

Un film de guerre de Raoul Walsh

96  mn

Avec Robert Stack, Edmond O'Brien, Rock Hudson, John Rodney, Tom D'Andrea, Henry Hull, Walter Reed, Arthur Space
Scénario de Seton I. Miller, Martin Rackin
Musique de Max Steiner
Photo de Sidney Hickox
Produit par Seton I. Miller

RESUME
En Angleterre, durant la Guerre, un escadron de chasseurs bombardiers américains aligne les raids sur l'Allemagne. Le commandant prend des risques que ses supérieurs désapprouvent. Il sera nommé colonel de la base.

COMMENTAIRE
Si le film a des qualités formelles, en revanche son contenu est très ordinaire. Les avions sur le tarmac ou en vol, ainsi que les combats aériens sont parfaitement rendus dans un magnifique Technicolor. Là s’arrête l’intérêt du film, car par ailleurs le scénario et la distribution sont décevants. Cette dernière n’est pas à proprement mauvaise, mais elle n’est pas à la hauteur de l’ambition affichée. Le pire est encore le script écrit pourtant par d’excellents artisans. Il rappelle « La patrouille de l’aube » écrite par Seton I. Miller (le scénariste et producteur ici) et dans une certaine mesure « Un homme de fer ». Mais au lieu de présenter pilotes et commandants en prise avec leur conscience, « Les géants du ciel » nous les décrit comme des héros sans peur ni reproche avec tout ce que cela implique d’artificialité. La volonté d’encenser ces hommes est telle qu’on leur reproche d'accomplir des actions héroïques qui vont à l’encontre des ordres de supérieures désirant préserver les vies et les appareils : un pilote poursuit au péril de sa vie un avion ennemi, un autre, interprété par Robert Stark, atterrit en Allemagne pour récupérer au sol son ami (Edmond O'Brien) qui s’est éjecté de son appareil en flammes. On l’a compris, le film est réalisé en l’honneur de l’aviation américaine et des hommes qui la composent. Il n’est donc pas question, vu le manque de recul, d’entrer dans des considérations psychologiques.

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33