H. M. PULHAM ESQUIRE

H. M. PULHAM ESQUIRE

H. M. PULHAM ESQUIRE

Une comédie dramatique de King Vidor

117  mn

Avec Hedy Lamarr, Robert Young, Ruth Hussey, Van Heflin, Leif Erickson, Fay Holden, Bonita Granville, Charles Coburn, Ava Gardner
Scénario de Elisabeth Hill, King Vidor
D'après John Phillips Marquand
Musique de Bronislau Kaper
Photo de Ray June
Produit par King Vidor

RESUME
Suite à une rencontre avec un ami de collège, un banquier de Boston entreprend d'écrire ses souvenirs. Il songe à cette femme dont il s'était profondément épris et avec laquelle il se serait marié si le destin n'en avait pas décidé autrement.

COMMENTAIRE
Longue est la liste des films hollywoodiens qui retracent le destin tragique d’amants séparés par la vie alors qu’ils se sentaient faits l’un pour l’autre. Hantés par le souvenir de l’être disparu, ils finissent pas vivre une existence qu’ils n’ont pas souhaitée. En traitant ce sujet romantique par excellence, King Vidor ne fait pas œuvre d’originalité. Cependant, malgré quelques regrets et une certaine nostalgie, ses personnages demeurent sereins. Ainsi il évite le pathos qu’entraîne habituellement ce type de sujet. Mais cette relation sentimentale contrariée est d’abord l’occasion pour le héros de remettre son existence en question et de changer d’attitude. Le début du film nous présente un homme à la vie austère parfaitement réglée, la fin nous le montre plus extravagant, par suite de l’évocation de ses souvenirs. En définitif, l’oeuvre est une réflexion sur la futilité d’une vie capable de tracer un chemin dérisoire en laissant derrière elle des occasions manquées qui promettaient mieux.

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33