HIS FIRST FLAME

HIS FIRST FLAME

HIS FIRST FLAME

Un film burlesque de Harry Edwards

57  mn

Avec Harry Langdon, Ruth Hiatt, Nathalie Kingston, Vernon Dent, Bud Jamison, Dot Farley
Scénario de Arthur Ripley, Frank Capra
Photo de William Williams
Produit par Mack Sennett

RESUME
Maintenant qu'il a terminé ses études, Harry a l'intention de se marier. Lorsqu'il en parle à son oncle, un pompier déjà marié à trois reprises, celui-ci l'en dissuade, prétextant que les femmes sont vénales, comme l'est d'ailleurs la fiancée de Harry !

COMMENTAIRE
Sorti seulement en 1927, le film a été tourné deux ans plus tôt - avant « Plein les bottes » et « L’athlète incomplet » -, ce qui en fait le premier long métrage (6 bobines) de Harry Langdon. Harry Edwards, réalisateur de plus de 150 courts métrages entre 1914 et 1946, s’attelle également ici à son premier long métrage. Il tournera encore « Plein les bottes » avec Langdon l’année suivante, puis, rompant définitivement avec cet acteur décidément trop imbu de lui-même, il retournera filmer des petites bandes de quelques bobines jusqu’à la fin de sa carrière. Peu connu, homme à tout faire, Edwards a tout de même le mérite d’être le premier metteur en scène attitré de Langdon avant que Frank Capra ne prenne la relève. Ce dernier, qui attend encore de passer derrière la caméra, se contente ici de coécrire le scénario avec Arthur Ripley. Et si « His first flame » a quelque intérêt, c’est en grande partie grâce à leur travail. Derrière des gags mis en valeur par le côté ahuri, hésitant, et maladroit de Langdon, l’intrigue n’hésite pas à faire dans la misogynie pour finalement se conclure par une pirouette ironique : l’homme qui met en garde son neveu contre les dangers de la femme vénale, tombe lui-même sous le charme de ce type de femme… Revêches, agressives, intéressées, le tableau qui est fait de ces dernières est particulièrement peu flatteur.

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33