LA FÉERIE DE LA GLACE

LA FÉERIE DE LA GLACE

ICE FOLLIES OF 1939

Une comédie dramatique de Reinhold Schunzel

85  mn

Avec James Stewart, Joan Crawford, Lew Ayres, Lionel Stander, Lewis Stone, Mary Forbes
Scénario de Florence Ryerson, Edgar Allan Woolf
D'après Leonard Praskins
Musique de Roger Edens
Photo de Joseph Ruttenberg, Oliver T. Marsh
Produit par Harry Rapf

RESUME
Après s'être mariée avec l'un de ses partenaires, la jeune femme d'une petite troupe de danseurs sur glace au chômage s'impose auprès d'un producteur de cinéma qui l'engage. Alors qu'elle devient une star, son mari va aussi tenter sa chance.

COMMENTAIRE
Le film est une juxtaposition de séquences de deux types différents. Durant les quarante premières minutes le scénario décrit l’ascension d’une actrice interprétée par Joan Crawford. James Stewart, son mari, délaissé et acceptant difficilement le succès de sa femme, la quitte pour tente de réussir de son côté. Apparaissent alors des numéros sur glace qui cadrent difficilement avec l’intrigue et rompent son rythme. D’ailleurs l'intrigue est à ce moment-là pratiquement achevée. On assiste encore à quelques échanges entre les deux protagonistes principaux, et le film se conclut sur une séquence de quinze minutes en couleur intégralement composée de danse sur glace. De toute évidence, Crawford et Stewart, qui sont alors d’immenses vedettes, ne sont pas à leur place dans cette production dont le clou est un spectacle de patinage. Les spectateurs montreront leur mécontentement en boudant le film, un échec qui contribuera à écourter la carrière du réalisateur allemand Reinhold Schunzel. Pourtant, en traitant des relations entre une star et ses proches restés de condition modeste, la première partie était prometteuse.

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33