L' INCENDIE DE CHICAGO

L' INCENDIE DE CHICAGO

IN OLD CHICAGO

Un film catastrophe de Henry King

115  mn

Avec Tyrone Power, Alice Faye, Don Ameche, Andy Devine, Alice Brady, Brian Donlevy, Berton Churchill, June Storey
Scénario de Lamar Trotti, Sonya Levien
Musique de Louis Silvers
Photo de Peverell Marley
Produit par Darryl Francis Zanuck

RESUME
@D(AB).Un jeune dandy ambitieux ouvre un saloon avec l'aide d'une chanteuse de cabaret. Il concurrence un autre tenancier de bar qui décide d'arrêter son activité pour se présenter à la mairie. Or le frère du dandy se présente aussi.

COMMENTAIRE
Après « San Francisco », le phénoménal succès MGM de 1936, Darryl Francis Zanuck choisit d’exploiter la même veine, le film catastrophe, pour alimenter l’œuvre de prestige de la Fox en cette année 1937. Il faudra attendre les années soixante-dix pour que le genre soit servi avec autant de soin, ces deux films faisant figure d’exception dans le paysage cinématographique de l’époque. Aux vues du résultat, les dépenses durent être colossales. Soit, l’incendie final est impressionnant, mais la volonté de bien faire ne s’arrête pas là et s'attache aussi à la reconstitution du Chicago du 19ème siècle. Les rues boueuses où se croisent charrettes et carrioles sont confondantes de réalisme. Qui dit œuvre de prestige, dit utilisation des meilleurs artistes du studio, et en effet la Fox met à la disposition de son meilleur réalisateur, – avec John Ford – ses plus grands acteurs, et surtout son meilleur scénariste, Lamar Trotti. Celui-ci parvient à construire, en un peu plus d’une heure, - soixante huit minutes exactement, les vingt minutes restantes étant consacrées à l’incendie lui-même - une intrigue fournie, composée de personnages charismatiques. Pour cela il n’hésite pas à user de l’ellipse à outrance pour ne garder de son histoire que les éléments absolument essentiels. Il se permet même d’intégrer quelques agréables numéros chantés par Alice Faye. Alors évidement des questions se posent : Comment ce jeune freluquet arrive-t-il à monter un saloon ? Pourquoi son concurrent vient-il lui demander de l’aide ? A bien y réfléchir, l’ensemble se passe de réponses. Les personnages, depuis la mère jusqu’à sa bru, ont du caractère et cela suffit à donner une profondeur au film qui se serait d’ailleurs passé de la catastrophe finale.

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33