INTERNATIONAL HOUSE

INTERNATIONAL HOUSE

INTERNATIONAL HOUSE

Une comédie de A. Edward Sutherland

70  mn

Avec Peggy Hopkins Joyce, W. C. Fields, Rudy Vallee, Stuart Erwin, George Burns, Gracie Allen, Sari Maritza, Cab Calloway, Bela Lugosi, Rose Marie, Franklin Pangborn, Edmund Breese, Lumsden Hare, Sterling Holloway
Scénario de Francis Martin, Walter De Leon
D'après Neil Brant, Louis E. Heifetz
Musique de Ralph Rainger, Leo Robin
Photo de Ernest Haller

RESUME
Dans un grand hôtel de WuHu en Chine, des étrangers affluent, intéressés par l'achat de droits sur un nouveau type de télévision, mise au point par un inventeur chinois. C'est l'occasion de chassés-croisés entre les protagonistes.

COMMENTAIRE
Un grand Hôtel international chinois est la cour de récréation de quelques vedettes de l'époque qui s'en donnent à cœur joie. Le film baigne dans un joyeux délire qui n'a rien à envier aux Marx Brother, et comme souvent les comédies de l'époque, il est agrémenté de quelques intermèdes musicaux. Les démonstrations du poste de télévision révolutionnaire sont l'occasion pour Rudy Vallee, Cab Calloway et Baby Rose Marie de pousser la chansonnette. Une soirée sur une terrasse est l’occasion de présenter une chorégraphie typique de l'époque, mettant en scène de nombreuses jeunes et doucereuses danseuses. W.C Fields, toujours égal à lui-même, buvant et fumant à chaque apparition, s'évertue de jouer avec l'air le plus renfrogné du monde des scènes plus absurdes les unes que les autres. Mais le plus désopilant reste quand même les bons mots de Gracie Allen qui joue une infirmière simplette et délurée à la voix haut perchée.

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33