LES INVITÉS DE HUIT HEURES

LES INVITÉS DE HUIT HEURES

DINNER AT EIGHT

Un drame de George Cukor

113  mn

Avec Marie Dressler, John Barrymore, Wallace Beery, Jean Harlow, Lionel Barrymore, Lee Tracy, Billie Burke, Jean Hersholt, Edmund Lowe, Madge Evans
Scénario de Frances Marion, Herman J. Mankiewicz, Donald Ogden Stewart
D'après George S. Kaufman, Edna Ferber
Musique de William Axt
Photo de William H. Daniels
Produit par David O. Selznick

RESUME
L'épouse d'un armateur au bord de la faillite est sur le point de recevoir un couple de richissimes Anglais. C'est l'occasion d'inviter des personnalités du spectacle et des personnes influentes. Il s'avère que tous traversent des moments difficiles.

COMMENTAIRE
Le film est certes très théâtral, mais le tableau amer d’une société bourgeoise en crise qu’il brosse est intéressant. Ces hommes et ces femmes subissent avec fatalisme leur destin et se réfugient dans leur passé somptueux : la crise est passée par là et imprègne l’atmosphère du film. Chacun trouve matière à s’apitoyer sur sa condition. Le personnage interprété par Wallace Beery continue à fanfaronner et ce n'est pas un hasard s'il est le moins sympathique. Quand ils ne sont pas en prise avec des difficultés financières, les personnages sont sentimentalement instables ou trahis. Dans un rôle prophétique, John Barrymore, un acteur déchu et alcoolique, est, quant à lui, privé du succès que nourrissait son ego.

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33