JEANNE D'ARC (1916)

JEANNE D'ARC (1916)

JOAN THE WOMAN

Un film historique de Cecil B. DeMille

142  mn

Avec Geraldine Farrar, Wallace Reid, Raymond Hatton, Hobart Bosworth, Théodore Roberts, Tully Marshall, James Neill
Scénario de Jeanie McPherson, William C. DeMille
Photo de Alvin Wyckoff

RESUME
Lorsque les Bourguignons, alliés des Anglais, arrivent dans le village de Jeanne pour le piller, celle-ci cherche à parlementer. Le commandant du détachement s'éprend d'elle avant d'être assommé par un déserteur français et d'être aidé par Jeanne.

COMMENTAIRE
Tourné durant la Grande guerre, le film est une œuvre de propagande : le sacrifice de Jeanne d’Arc pour la France motive celui d’un soldat qui se porte volontaire pour faire sauter une tranchée ennemie. A la manière d’ « Intolérance » de David Wark Griffith sorti la même année, le film conte plusieurs histoires en parallèle, deux dans « Jeanne d’Arc », quatre dans « Intolérance ». La partie relatant la vie de la Pucelle, de loin la plus longue, reprend les faits historiques incontournables. Cependant, beaucoup d’épisodes sont totalement inventés comme par exemple cette intrigue sentimentale - qui ne pouvait être que platonique - ajoutée pour rendre plus romanesque la vie de Jeanne d’Arc. Le film est surtout la première super production de Cecil B. De Mille. Il nous permet de constater à quel point le cinéaste a su maîtriser très tôt dans sa carrière les mouvements de foule et les scènes de bataille. A côté de cela, la reconstitution des costumes, des intérieurs, des villages et des forteresses donne à voir un moyen âge vivant et crédible.

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33