LE JEUNE EDISON

LE JEUNE EDISON

YOUNG TOM EDISON

Un film biographique de Norman Taurog

86  mn

Avec Mickey Rooney, Fay Bainter, George Bancroft, Virginia Weidler, Eugene Pallette, Victor Kilian, Bobby Jordan, J. M. Kerrigan, Clem Bevans, Lloyd Corrigan
Scénario de Bradbury Foote, Dore Schary, Hugo Butler
D'après H. Alan Dunn
Musique de Edward Ward
Photo de Sidney Wagner
Produit par John W. Considine Jr.

RESUME
Dans une petite ville de province à la veille de la guerre de Sécession, le jeune Edison est renvoyé de l'école pour sa propension à causer des troubles. Il deviendra alors vendeur ambulant dans un train et y distribuera une petite gazette qu'il écrit.

COMMENTAIRE
Sur un ton démonstratif propre à séduire les enfants, la MGM relate de façon idéalisée la jeunesse du plus fameux inventeur américain. Son génie, son inassouvissable besoin de découvrir, le conduit à causer des catastrophes : il mélange des produits causant des fumées épaisses durant la classe, ou transporte sans précaution de la nitroglycérine dans un train. Ses capacités qui feront de lui un homme illustre sont en fait ici la cause de son rejet. Ainsi, injustement incompris de tous - sauf de sa mère -, le personnage renvoie à la plupart des petits spectateurs qui communient avec lui, l’image de leur propre tourment d’enfant. Outre cette approche juvénile, le film reconstitue de façon attachante le village américain traditionnel d'antant. La vieille locomotive à vapeur et tout le folklore qui gravite autour, ajoutent encore au charme. Le film se conclut sur un Spencer Tracy contemplant le portrait de Edison qu’il incarnera la même année dans « La vie de Thomas Edison » et qui formera la suite du « Jeune Edison ».

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33