LISTEN, DARLING

LISTEN, DARLING

LISTEN, DARLING

Une comédie dramatique de Edwin L. Marin

75  mn

Avec Freddie Bartholomew, Judy Garland, Mary Astor, Walter Pidgeon, Alan Hale, Scotty Beckett, Barnett Parker, Gene Lockhart, Charley Grapewin
Scénario de Elaine Ryan, Anne Morrison Chapin
D'après Katharine Brush
Musique de Roger Edens
Photo de Charles Lawton
Produit par Jack Cummings

RESUME
Une veuve souhaite trouver un homme pour l'aider à élever ses deux enfants. Un banquier se propose, mais la fille aînée aidée par un ami, kidnappe sa mère pour lui éviter cette funeste liaison. Ils partiront alors ensemble rechercher l'homme idéal.

COMMENTAIRE
Cette petite bande sirupeuse et d’une fade gentillesse, genre dont la MGM s’est fait une spécialité, voit une Judy Garland de seize ans assurer le rôle principal. Rondelette, dépourvue de charme, sa seule performance consiste à interpréter trois ou quatre chansons. Elle est entourée d’une belle brochette d’acteurs dont Alan Hale qui n’est pas encore le pilier Warner qu’il deviendra, et un jeune Freddie Bartholomew âgé de 14 ans mais déjà sur le déclin. L’ironie du sort voulut qu’à la ville, la mère de Garland se remarie aussi, ce qui rejoignait les évènements de la scène. Mais la vie étant tout sauf un film MGM, ce fut parait-il loin d’être une balade en caravane où l’on chantait de bon cœur comme ici.

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33