THE MAN I LOVE

THE MAN I LOVE

THE MAN I LOVE

Un drame de Raoul Walsh

96  mn

Avec Ida Lupino, Robert Alda, Andrea King, Bruce Bennett, Martha Wickers, Don McGuire, Alan Hale, Dolores Moran, Warren Douglas
Scénario de Catherine Turney, Joe Pagano
D'après Maritta Wolff
Musique de Max Steiner
Photo de Sidney Hickox
Produit par Arnold Albert

RESUME
Une chanteuse de night-club rejoint en Californie ses deux sœurs et son frère, qui est l’homme de main d'un directeur de boîte de nuit. Elle travaillera aussi pour ce dernier, avant de s'éprendra d'un musicien affecté par une ancienne histoire d'amour.

COMMENTAIRE
Comme la plupart des films scénarisés par Catherine Turney, « The man I Love » est inconsistant. On retrouve dans « Of Human Bondage » et « Winter Meeting » cette disposition à mettre bout à bout des situations sans arriver à les inscrire dans une histoire structurée. Elle ajoute des éléments sans chercher à en faire ressortir un aspect particulier ou à suivre une ligne narrative rigoureuse. On a ici une femme qui s’éprend d’un homme qu’elle rencontre totalement par hasard, une sœur dont le mari souffre de déséquilibres mentaux, une voisine de palier qui fricote avec un directeur de night club, et ainsi de suite. L’absence d’intrigue finit par lasser et laisse une impression d’inabouti, d’autant qu’il est difficile de s’attacher à ces personnages superficiels. Mais c’est avant tout parce que les conventions cinématographiques de l’époque se concilient difficilement avec ce style intimiste et personnel qui a tout de la chronique vécue.

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33