MIRACLES FOR SALE

MIRACLES FOR SALE

MIRACLES FOR SALE

Une comédie policière de Tod Browning

71  mn

Avec Robert Young, Florence Rice, Henry Hull, Frank Craven, Lee Bowman, Cliff Clark, Astrid Allwyn, Walter Kingsford, Frederic Worlock
Scénario de Harry Ruskin, Marion Parsonnet, James Edward Grant
D'après Clayton Rawson
Photo de Charles Lawton

RESUME
Un illusionniste, créateur d'ustensiles de magie et réputé pour ses positions à l'encontre des charlatans de tout poil, aide la police à résoudre l'assassinat d'un médium. Le principal suspect est retrouvé mort lui aussi…

COMMENTAIRE
Ce dernier film de Tod Browning est médiocre, et au vu de la piètre et confuse intrigue qui correspond vaguement à ses affinités, tout pousse à croire que c’est une œuvre de commande. Cette enquête policière incompréhensible et loufoque possède tout de la série B. Et on comprend que Browning, relégué à la réalisation de telles bandes, ait définitivement rendu son tablier. Etiqueté « cinéaste de l’étrange », déconsidéré par la profession depuis « La monstrueuse parade », la MGM semble lui concéder ce script sans relief, au motif bien mince qu’il fait allusion aux forces occultes. Mais Browning vaut bien mieux que ça, et le cinéma va perdre définitivement un autre de ses enfants talentueux dont le principal péché est d’avoir été hors norme. Il s’ajoute ainsi à la liste des Rex Ingram et des Eric Von Stroheim. Après « Miracle For Sale » il se retire à Malibu Beach où il se fait oublier et meurt en 1962.

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33