LES MONTAGNARDS SONT LÀ !

LES MONTAGNARDS SONT LÀ !

SWISS MISS

Une comédie de John G. Blystone

72  mn

Avec Stan Laurel, Oliver Hardy, Della Lind, Walter Woolf King, Eric Blore, Charles Judels
Scénario de James Parrott, Felix Adler
D'après Jean Negulesco, Charles Rogers
Musique de Marvin T. Hatley
Photo de Art Lloyd, Norbert Brodine
Produit par Hal Roach, S. S. Van Keuren

RESUME
Un grand compositeur d'opérettes vient résider dans une petite auberge suisse pour y trouver l'inspiration. Au même moment, arrivent dans le village, Laurel et Hardy lesquels tentent de vendre des pièges à rats. Un vendeur de fromage les escroque.

COMMENTAIRE
Ce « Laurel et Hardy » agrémenté de numéros musicaux fait songer aux opérettes en vogue à la MGM dans les années trente et interprétées par le couple vedette Jeannette McDonald-Nelson Eddy. Poussées par des inconnus qui sont à l’origine d’une intrigue sommaire, les chansonnettes viennent s'insérer avec plus ou moins de bonheur entre les gags. Parmi ceux-là, certains, comme les flammes qui sortent du plancher pour venir brûler les fesses de Hardy, ou la ruse imaginée par Laurel pour atteindre le petit tonneau accroché au collier du Saint-Bernard, sont plaisants. Mais on retiendra surtout la séquence où nos deux compères tentent de passer un précipice sur un pont de corde avec un piano ; la difficulté est encore accentuée par l’arrivée d’un gorille. Il est à rapprocher du type de gag dont Harold Lloyd se fit une spécialité et auquel il donna ses lettres de noblesse. Il est formé d’un mélange d’humour et d’angoisse, mélange détonnant car les moments drôles libèrent la tension créée par la peur du vide ou d’un animal.

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33