LA NAISSANCE D'UN EMPIRE

LA NAISSANCE D'UN EMPIRE

TIDE OF EMPIRE

Un western de Allan Dwan

69  mn

Avec Renée Adorée, George Duryea, George Fawcett, William Collier Jr., Fred Kohler, Harry Gribbon, Paul Hurst
Scénario de Waldemar Young
D'après Peter B. Kyne
Photo de Merritt B. Gerstad

RESUME
En Californie, la vie paisible des gros propriétaires espagnoles est troublée par la découverte de l'or qui apporte un flot ininterrompu d'émigrants. Parmi eux, un jeune aventurier qui s'éprendra de la ravissante fille d'un de ces propriétaires terriens.

COMMENTAIRE
Sonorisé mais encore muet, ce western qui sort alors que le cinéma parlant commence à s’imposer, représente la forme la plus abouti d’un art alors moribond. Il faudra attendre des années avant que le film d’action retrouve ce dynamisme, cette fluidité, ce rythme, ces imposants mouvements de foule, ces extérieurs enthousiasmants, ces magnifiques reconstitutions de rues de l’Ouest et d’haciendas. Handicapé par une prise de son délicate, le cinéma parlant des débuts se retirera dans les studios, deviendra bavard, théâtral, et rares seront les films d’aventures et les westerns de cette qualité qui sortiront au début des années trente. Que ce soit la composition de l’image, la diversité des plans, l’aspect spectaculaire ou folklorique des scènes, ce muet enchante sans cesse l’œil. Parmi les prises de vue surprenantes on notera par exemple des espèces de travellings arrière - avec un objectif Zoomar qui venait d’être inventé - en surplomb de rues à l’activité bouillonnante. Même les classiques courses de chevaux font l’objet d’une diversité de plans qui n’ont rien à envier au cinéma moderne. Cette éloquence sert ici une intrigue sympathique dont l’originalité est de renouer avec une page de l’histoire de l’Amérique assez peu exploitée au cinéma, celle qui voit vaciller la suprématie espagnole en Californie suite à l’arrivée des populations attirées par l’appât de l’or. L’histoire d’amour au centre du propos est également attachante. Le talent de Waldemar Young, le charme de Renée Adorée en aristocrate espagnole et de George Duryea, un jeune premier à la carrière minuscule, explique ce résultat attrayant.

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33