NE DITES JAMAIS ADIEU

NE DITES JAMAIS ADIEU

NEVER SAY GOODBYE

Un mélodrame de Jerry Hopper

92  mn

Avec Rock Hudson, Cornell Borchers, George Sanders, Ray Collins, David Janssen, Raymond Greenleaf, Casey Adams, John Banner, Jerry Paris, Robert F. Simon, Frank Wilcox, Howard Wendell, Clint Eastwood
Scénario de Charles Hoffman
D'après Luigi Pirandello
Musique de Frank Skinner
Photo de Maury Gertsman
Produit par Albert J. Cohen

RESUME
Un médecin vit seul avec sa fille jusqu'au jour où, au hasard d'un déplacement, il croise sa femme qu'il croyait morte. Sous le coup de l'émotion elle s'enfuit et se fait heurter par une voiture. Blessée, elle reviendra chez elle après sa guérison.

COMMENTAIRE
Mélodrame Universal avec Rock Hudson, mis en scène par Jerry Hopper, « Ne dites jamais adieu » aurait pu être réalisé par Douglas Sirk. En fait, le cinéaste collabore à la réalisation, une collaboration certainement importante au vu du résultat qui se confond avec son style. L’accumulation d’un malentendu (un homme croit que sa femme a un amant), d’un évènement improbable (une frontière fermée) et des préjugés d’une petite fille, conduit à une situation pathétique : une mère séparée de sa famille durant des années est rejetée par sa fille qui ne la reconnaît pas. Sur cet argument aussi improbable que potentiellement apitoyant, le traitement reste froid. Voulue ou non, l’émotion qui se dégage des personnages est effectivement toujours en deçà de ce que semble exiger la situation.

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33