ORGUEIL ET PRÉJUGÉS

ORGUEIL ET PRÉJUGÉS

PRIDE AND PREJUDICE

Une comédie de mœurs de Robert Zigler Leonard

118  mn

Avec Greer Garson, Laurence Olivier, Edna May Oliver, Edmund Gwenn, Mary Boland, Maureen O'Sullivan, Ann Rutherford, Marsha Hunt, Melville Cooper
Scénario de Aldous Huxley, Jane Murfin
D'après Jane Austen
Musique de Herbert Stothart
Photo de Karl Freund
Produit par Hunt Stromberg

RESUME
Au 19ème siècle, en Angleterre, l'arrivée de deux nobles dans une petite ville de province attise la convoitise des mères de la classe moyenne qui désirent marier leurs filles. L’une d’elle en a cinq, privées de tout héritage.

COMMENTAIRE
Tiré d’un roman publié en 1813, cette confrontation entre la noblesse orgueilleuse et la classe moyenne animée de préjugés, est faite toute en délicatesse, tant au niveau du scénario que de la mise en scène. Derrière la façade feutrée de cet univers aisé, une guerre d’intérêts fait rage, et ce toujours avec humour et distinction. La seule préoccupation est de marier les jeunes filles avec le meilleur parti possible. Peut-être parce que trop sollicitée par les classes plus modestes qui visent l’ascension sociale, la noblesse adopte un comportement dédaigneux. Cette conduite discutable conduit la jeune femme à marier, interprétée par Greer Garson, à rejeter le noble pédant incarné par Laurence Olivier. Mais c’est sans compter sur le sentiment amoureux qui fait fi de la lutte des classes et qui finira par les rapprocher. Tandis que Garson apparaît ici dans son premier grand rôle, Olivier fait un détour par l’Amérique pour jouer dans trois films mémorables tirés de la littérature anglaise (« Les hauts de Hurlevent », « Rebecca » et « Orgueil et préjugés ») avant de repartir dans son Angleterre natale.

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33