LA PÉCHERESSE

LA PÉCHERESSE

LAUGHING SINNERS

Un mélodrame de Harry Beaumont

71  mn

Avec Joan Crawford, Neil Hamilton, Clark Gable, Marjorie Rambeau, Guy Kibbee, Cliff Edwards, Roscoe Karns, Gertrude Short
Scénario de Bess Meredyth, Martin Flavin
D'après Kenyon Nicholson
Photo de Charles Rosher
Produit par Irving G. Thalberg

RESUME
Une danseuse de cabaret est éperdument éprise d'un représentant de commerce qui va lâchement la plaquer pour une autre. Désemparée, la danseuse est sur le point de se suicider lorsqu'un agent de l'armée du salut lui vient en aide.

COMMENTAIRE
Condamnant la vie légère au profit de celle - plus austère - de ceux qui portent secours à leur prochain, cette œuvre sortie avant la ratification du code Hays en 1934 est déjà des plus moralisatrices. Adorablement enjouée au début du film, Joan Crawford devient d’une tristesse affligeante après avoir rejoint l’armée du salut suite à une déception amoureuse. Dans un rôle à contre-emploi, Clark Gable l’aura poussé à rejoindre cette organisation caritative alors que lui-même, par repentance, en est devenu membre après avoir purgé une peine de prison. Lui qui habituellement joue les fiers-à-bras, fait ici la leçon à l’être volage et corrompu (Neil Hamilton) qui cherche à faire de Crawford sa maîtresse. « La pécheresse » est le premier film d’une série qui en compte huit où le couple Crawford-Gable est rassemblé.

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33