LA PROIE DU MORT

LA PROIE DU MORT

RAGE IN HEAVEN

Un suspense de Woody S. Van Dyke

88  mn

Avec Ingrid Bergman, Robert Montgomery, George Sanders, Lucile Watson, Oscar Homolka, Philip Merivale, Matthew Boulton, Frederic Worlock
Scénario de Christopher Isherwood, Robert Thoeren
D'après James Hilton
Musique de Bronislau Kaper
Photo de Oliver T. Marsh
Produit par Gottfried Reinhardt

RESUME
Après son évasion d'un hôpital psychiatrique, le fils d'une riche famille retourne chez lui accompagné d'un ami qu'il admire. L’aciérie familiale est dirigée par sa mère. La dame de compagnie de celle-ci ne laisse pas indifférent les deux hommes.

COMMENTAIRE
Cette histoire de paranoïaque dangereux et machiavélique est difficilement classable dans un genre majeur de cette époque. Pas véritablement un film noir, ni un drame, ni un film à suspense ou de terreur, cette production se rapproche plutôt du thriller tel qu’on l’entend actuellement et préfigure des films comme « Hantise ». Dans un quotidien réaliste surgit un psychopathe d’apparence normale dont le comportement imprévisible crée une menace latente. Le cinéma fantastique expose couramment des situations identiques, mais le personnage dangereux est un monstre alors qu’ici il est crédible et s’apparente au premier abord à l’homme de la rue. L’autre originalité du film est la méthode autodestructrice savoureusement perfide que cet individu (interprété par un Robert Montgomery qui ne cessera d’étonner par l’étendue de son jeu) met en œuvre pour anéantir la vie de ceux qu’il hait. Ce personnage imprévisible et suicidaire annonce un cinéma cynique et décalé à venir. On regrettera que la fin du film soit bâclée et arrive trop brutalement.

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33