LA RUÉE

LA RUÉE

AMERICAN MADNESS

Une comédie de Frank Capra

76  mn

Avec Walter Huston, Pat O'Brien, Kay Johnson, Constance Cummings, Gavin Gordon, Robert Ellis, Jeanne Sorel, Walter Walker
Scénario de Robert Riskin
D'après Robert Riskin
Photo de Joseph Walker
Produit par Harry Cohn

RESUME
Parce que le président d'une banque privilégie les prêts au blocage du capital, ses actionnaires aimeraient le limoger. Mais il ne se laisse pas faire. D'autre part, un caissier endetté doit s'associer avec les malfrats auxquels il doit de l'argent.

COMMENTAIRE
On découvre dans ce film un des éléments caractéristiques des grandes œuvres de Capra à venir : le groupe de financiers sans scrupule qui défend ses intérêts personnels en s'opposant à un homme de bonne volonté guidé par des principes sociaux et progressistes. Ce dernier est le président d'une banque qui préfère encourager les bonnes volontés en leur concédant des prêts, plutôt que de laisser dormir les capitaux - comme le préconise l’économiste John Maynard Keynes dont les idées inspirèrent le New Deal. Or, cet aspect n'est encore qu'une toile de fond sur laquelle évolue une intrigue dénuée de véritable visée sociale. Il n’est pas encore le centre d'un propos rooseveltien comme il le deviendra avec des films tels que « Vous ne l'emporterez pas avec vous » ou « L'homme de la rue ». En revanche si l’intrigue est classique, elle n'en reste pas moins brillante. Elle s'articule autour d'un caissier général qui, faisant figure de méchant, engendre indirectement la situation désespérée dans laquelle est plongée le président de la banque. Accablé par la banqueroute de son établissement et l'infidélité de sa femme, il retrouvera la sérénité de justesse grâce à l'appui de ses amis. Ce revirement de situation rappelle l'optimisme de « La vie est belle ». Alors que tout est des plus noirs et qu'il est difficile d'imaginer comment la situation pourrait s'améliorer, un élément improbable vient tout arranger pour le happy end final.

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33