LE SECRET DES CHANDELIERS

LE SECRET DES CHANDELIERS

THE EMPEROR'S CANDLESTICKS

Un film d'espionnage de George Fitzmaurice

86  mn

Avec William Powell, Luise Rainer, Robert Young, Maureen O'Sullivan, Frank Morgan, Henry Stephenson, Bernadene Hayes, Douglas Dumbrille, Charles Waldron, Barnett Parker, Frank Reicher, Bert Roach, Paul Porcasi, E.E. Clive, Emma Dunn, Frank Conroy
Scénario de Monckton Hoffe, Harold Goldman
D'après Baroness Orczy
Musique de Franz Waxman
Photo de Harold Rosson
Produit par John W. Considine Jr.

RESUME
Alors qu'un agent polonais doit apporter un message au tsar l'informant que son fils sera relâché en échange de la libération d'un activiste, une espionne russe doit livrer aux services secrets de son pays la preuve que l'agent polonais est un espion…

COMMENTAIRE
Par une suite de quiproquos aussi improbables que réjouissants, deux agents secrets de camps et de sexes opposés dissimulent, à l’insu l’un de l’autre, des messages de la plus grande importance dans deux chandeliers possédant des caches secrètes, et destinés à passer la frontière russo-polonaise sans éveiller de soupçon. Mais ces deux chandeliers seront volés et parcouront l’Europe en passant de main en main. Les deux agents qui ne se connaissaient pas auparavant partiront alors ensemble à la poursuite de ces objets, chacun d’eux ignorant pourquoi l’autre tient à les récupérer, l’un des messages signant tout de même l’arrêt de mort de l’un des protagonistes. Parfaitement charpentée, cocasse, pleine de rebondissements, l’intrigue relate une collaboration entre un homme (William Powell) et une femme (Luise Rainer) qui, d’abord ennemis, vont peu à peu se rapprocher sentimentalement. George Fitzmaurice mène ce périple avec brio. Dans l’esprit de la comédie américaine, la dimension aventures romanesques en plus, les deux interprètes principaux se jouent sans fin l’un de l’autre jusqu’à finir par se trouver des affinités.

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33