SUEZ

SUEZ

SUEZ

Un film d'aventures de Allan Dwan

105  mn

Avec Tyrone Power, Loretta Young, Annabella, Leon Ames, Nigel Bruce, Joseph Schildkraut, Henry Stephenson, J. Edward Bromberg
Scénario de Philip Dunne, Julian Josephson
D'après Sam Duncan
Musique de David Raksin
Photo de Peverell Marley
Produit par Darryl Francis Zanuck, Gene Markey

RESUME
Au milieu du 19ème siècle, le fils d'un diplomate en poste au Caire, Ferdinand de Lesseps, vit à Paris dans le grand monde. Il s'éprend de la future impératrice Eugénie, lorsqu'il doit partir rejoindre son père pour l'aider dans ses affaires.

COMMENTAIRE
Malgré des scènes spectaculaires, la tempête finale, et de rares plans sur le chantier du canal, (rappelant 20 ans avant, les images de "La terre des Pharaons") le plus gros film de la carrière de Dwan est ennuyeux et bavard. On ne vibre pas pour ces personnages romancés. La trahison amoureuse de l'impératrice n'est pas suffisamment mise en valeur. Il suffit de comparer l'expression des sentiments entre Annabella et Tyrone Power à ceux entre Jean Arthur et Gary Cooper dans "Une aventure de Buffalo Bill" pour s'apercevoir qu'il manque quelque chose. Dans les deux films, une femme aime éperdument un homme qui l'ignore ; dans "Une aventure" c'est magnifique, dans "Suez" c'est sans conviction. Manquerait-il d'acteurs voir d'un metteur en scène ? En tout cas John Ford, quatre ans plus tard, avec le même scénariste dans la même maison de production, va venir avec ses acteurs pour réaliser "Qu'elle était verte ma vallée"…. 2,8 millions de dollars de recette et un Oscar contre 2 millions pour Suez.

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33