TOUTE LA FEMME

TOUTE LA FEMME

FEMALE

Une comédie dramatique de Michael Curtiz

58  mn

Avec Ruth Chatterton, George Brent, Lois Wilson, John Mack Brown, Ruth Donnelly, Ferdinand Gottschalk, Philip Reed, Gavin Gordon, Kenneth Thompson, Douglas Dumbrille, Spencer Charters
Scénario de Gene Markey, Kathryn Scola
D'après Donald Henderson Clark
Musique de Leo F. Forbstein
Photo de Sidney Hickox
Produit par Henry Blanke

RESUME
Une femme au caractère bien trempé dirige d'une main de fer l'entreprise automobile que son père lui a laissée. Elle choisit au hasard de ses employés celui qui passera la soirée avec elle. Ils sombrent tous sous son charme jusqu'au jour où l'un d'eux…

COMMENTAIRE
Capitaine d’entreprise ayant à ses pieds tous ses employés masculins, prédatrice choisissant parmi eux celui qui passera la nuit avec elle, cet être dur le jour, doux la nuit, concentre tous les fantasmes de la femme dominatrice. Son statut de dirigeante de grande multinationale lui procure un droit dont elle use sans état d’âme : faire des gigolos de ces hommes qu’elle a sous sa coupe. Plus que la femme émancipée dont de nombreux films font la promotion dans ces années-là, le personnage interprété par Ruth Chatterton est une femme libérée faisant de l’homme habituellement dominateur un être soumis : les rôles sont clairement inversés. Hélas, cette inversion enluminée de connotations sexuelles audacieuses ne dure pas et le personnage retombe rapidement dans les schémas traditionnels. En effet, l’héroïne ne résiste pas au charme d’un George Brent peu impressionné par sa position sociale et son statut de chef d’entreprise. Pour le séduire, elle devra user de douceur et simuler des faiblesses, un comportement auquel les hommes ne semblent pouvoir résister !

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33