BELLE JEUNESSE

BELLE JEUNESSE

SUMMER HOLIDAY

Une comédie musicale de Rouben Mamoulian

89  mn

Avec Mickey Rooney, Gloria De haven, Walter Huston, Frank Morgan, Butch Jenkins, Marilyn Maxwell, Agnes Moorehead, Selena Royle
Scénario de Irving Brecher, Jean Holloway
D'après Eugène O'Neill, Frances Goodrich, Albert Hackett
Musique de Harry Warren
Photo de Charles Schoenbaum
Produit par Arthur Freed

RESUME
Le fils d'une famille bourgeoise du Connecticut, dont le père est propriétaire d'un journal, est amoureux d'une jeune amie. En tant que major de promotion il doit préparer un discours pour la réunion de fin d'année. Un oncle quitte le foyer.

COMMENTAIRE
La mièvrerie n'a jamais été un critère pour juger de la qualité d’une comédie musicale de la MGM, mais ceci est insoutenable lorsqu'aucun comédien talentueux propre au genre n’est présent pour que les numéro musicaux prennent un peu de hauteur. Voir Walter Huston ou Frank Morgan pousser la chansonnette n’a rien d’un spectacle très passionnant. Quant à Mickey Rooney, il est certes meilleur dans le registre, mais son jeu est tellement sirupeux qu’il en est crispant. Pour le reste, cette chronique familiale a un côté aseptisé et convenu que l’indéniable soin apporté par la production ne suffit pas à sauver ; à ce demander d’ailleurs ce que Rouben Mamoulian est venu faire ici. Comparé au «Chant du Missouri » avec lequel il présente des similitudes, « Belle jeunesse » manque de numéros musicaux de qualité et d’acteurs pour les interpréter, ce qui fait de cette comédie dégoulinante de bons sentiments un médiocre musical.

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33