VERS SA DESTINÉE

VERS SA DESTINÉE

YOUNG MR. LINCOLN

Un film biographique de John Ford

101  mn

Avec Henry Fonda, Alice Brady, Marjorie Weaver, Ward Bond, Francis Ford, Richard Cromwell, Dorris Bowdon, Eddie Collins
Scénario de Lamar Trotti
Musique de Alfred Newman
Photo de Bert Glennon
Produit par Kenneth McGowan

RESUME
De condition modeste, Abraham Lincoln se rend à Springfield pour y devenir avocat. Il reçoit des plaignants dont il règle les différents avec équité. Puis il intervient afin d'éviter le lynchage de deux frères accusés de meurtre. Il assurera leur défense.

COMMENTAIRE
Le méchant, cette figure artificielle servant à mettre en valeur le héros, est absent ici, comme souvent chez John Ford, ce qui a pour effet d’ajouter une crédibilité et une profondeur à son récit. Ainsi, ses personnages principaux ne nous sont pas sympathiques parce qu'ils combattent des êtres machiavéliques, mais parce qu'ils sont pourvus d'une bonne volonté et sont naturellement poussés à aider les plus faibles. C’est ainsi que le procureur qui aurait été traité dans tout film suivant un schéma manichéen, comme un homme intelligent, calculateur, sûr de lui, donnant l'impression qu'il sera difficile à contrer, est incarné par un Donald Meek gesticulant qui n'inspire que des sourires. Et si le personnage de Lincoln interprété par Henry Fonda nous devient sympathique ce n’est pas parce qu'il a démenti les allégations d'un « roquet », mais parce qu'il a eu à cœur d'aider des gens que le destin avait injustement plongé dans une situation tragique, et qu’il réussit à les en sortir avec dignité tout en respectant ses convictions. Ajoutons que le faux nez dont Fonda est affublé, lui donnant un air clownesque, n'est pas de très bon goût.

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33