VIVRE SA VIE

VIVRE SA VIE

I LIVE MY LIFE

Une comédie de Woody S. Van Dyke

97  mn

Avec Joan Crawford, Brian Aherne, Frank Morgan, Aline McMahon, Eric Blore, Jessie Ralph, Arthur Treacher, Frank Conroy, Etienne Girardot, Esther Dale, Hale Hamilton, Hilda Vaughn, Frank Shields, Sterling Holloway, Vincent Barnett, Hedda Hopper, Lionel Stander
Scénario de Joseph L. Mankiewicz
D'après Gottfried Reinhardt, Ethel Borden, A. Carter Goodloe
Musique de Dimitri Tiomkin
Photo de George J. Folsey
Produit par Armand H. Hyman

RESUME
Lors d'une croisière dans les îles grecques, la fille d'un industriel rencontre un archéologue dont elle s'éprend. Il part la rejoindre à New York, mais la jeune fille lui a donné un faux nom... C'est à l'occasion d'une soirée qu'il la retrouvera.

COMMENTAIRE
« Vivre sa vie » est une autre de ces screwball comedy - en vogue à l’époque - qui relate les amours tumultueuses de deux êtres au tempérament affirmé : lorsque l’un fait mine de se rapprocher de l’autre, celui-ci le repousse, et vice versa jusqu’à un dénouement heureux, le plus souvent un mariage. Malgré un scénario écrit par Joseph L. Mankiewicz, le film est sans surprise. On semble avoir déjà vu ces situations en de nombreuses reprises. Une nouvelle fois l’histoire se déroule au sein de milieux sociaux aisés et une partie du ressort dramatique provient de la difficulté à sortir de ce milieu ou à y entrer, personne n’étant prêt à faire des concessions. D’un côté, une jeune femme du monde (Joan Crawford) s’accroche à son confort, tandis que de l’autre, un scientifique interprété par Brian Aherne ne songe qu’à effectuer des recherches archéologiques. (On découvre à l’occasion d’affreuses statues stylisées sensées représenter des sculptures antiques). Le plus original reste encore cette vieille femme (Aline McMahon) craint par tout son entourage qui dirige d’une main de fer l’industrie familiale.

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33