BONS POUR LE SERVICE

BONS POUR LE SERVICE

BONNIE SCOTLAND

Une comédie de James W. Horne

80  mn

Avec Stan Laurel, Oliver Hardy, June Lang, William Janney, David Torrence, James Finlayson, Anne Grey, Maurice Black
Scénario de Frank Butler, Jack Moffitt
Musique de Marvin T. Hatley
Photo de Art Lloyd
Produit par Hal Roach

RESUME
Laurel et Hardy arrivent en Ecosse pour recevoir un héritage. Ils héritent d'une tabatière et d'une cornemuse… Dépouillés, sans le sou, ils s'engagent alors dans l'armée et partent en Inde où ils vont aider à mater une rébellion.

COMMENTAIRE
Sorti la même année que les « Trois lanciers du Bengale », « Bons pour le service » en reprend le thème sous forme de farce. Le duo y est sans surprises et les gags intéressants sont rares. Plus que jamais, Laurel (le mince) est le souffre douleur d’un Hardy présomptueux. Ce dernier cherche en vain à se démarquer de son acolyte qu’il sous estime, un acolyte en retrait qui se manifeste essentiellement à travers des gags personnels souvent désuets (le chapeau qui se soulève seul ou la cuisson d’un poisson sur un sommier) et des mimiques d’idiot. Basée sur des rapports dominants dominés, leurs relations fait peu appelle à la complicité. Cependant, comme le prouve la danse débridée qu’ils exécutent dans la cours de la caserne, c’est lorsqu’ils s’entendent qu’ils sont le plus attachant.

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33