BUREAU DES DISPARUS

BUREAU DES DISPARUS

BUREAU OF MISSING PERSONS

Un policier de Roy Del Ruth

70  mn

Avec Bette Davis, Lewis Stone, Pat O'Brien, Glenda Farrell, Allen Jenkins, Ruth Donnelly, Hugh Herbert, Alan Dinehart, Marjorie Gateson, Noel Francis
Scénario de Robert Presnell
D'après John H. Ayers, Carol Bird
Musique de Leo F. Forbstein
Photo de Barney McGill
Produit par Henry Blanke

RESUME
La vie du département de police de New York chargé de retrouver les personnes disparues : un policier nouvellement muté doit apprendre à utiliser sa tête plutôt que ses poings ; une femme accusée de meurtre recherche l'homme qu'elle aurait tué.

COMMENTAIRE
Relater le quotidien d’un bureau chargé de retrouver les personnes disparues semblait propice à l’anecdote, à l’étude de mœurs, à l’accumulation d’historiettes et de situations saugrenues. Pour ne pas affliger davantage une vieille femme qui recherche sa fille depuis des mois, on lui cache que cette dernière a été retrouvée morte et on l’enterre sous une fausse identité. De même, pour ne pas accabler une épouse, les fonctionnaires s’arrangent avec le mari infidèle qui s’était enfui avec sa maîtresse. La fugue d’un enfant prodige, le célibataire dont la domestique est partie sans donner d’adresse, la rançon d’un kidnapping payée à l’aide de pigeons voyageurs, le cadavre méconnaissable auquel on tente de donner une identité, sont autant de situations à la fois cocasses et tragiques qui agrémentent ce film. Traitées avec légèreté et humanité, ces histoires ne se résument pas pour autant à une froide page de faits divers. Incarné par un sympathique Lewis Stone, le chef du service contrôle chaque affaire avec compassion. Son expérience, sa modération, le conduisent, au détriment parfois de la bienséance, à trouver un dénouement qui sert au mieux le bonheur des protagonistes. En surimpression sur ce patchwork de morceaux de vie, une intrigue pleine de rebondissements et de faux semblants met en scène une splendide Bette Davis trempée dans une sombre histoire de meurtre. Sensuelle et pétillante de jeunesse, elle manipule le pauvre Pat O’Brien, un agent du bureau pourvu d’un tempérament survolté qui le dessert. Outre le foisonnement d’idées et de situations originales, le film bénéficie d’une distribution remarquable formée d’une pléiade d’acteurs sous contrat à la Warner et une mise en scène rondement menée par Roy Del Ruth.

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33