DÉSIRS

DÉSIRS

THEIR OWN DESIRE

Un drame de E. Mason Hopper

65  mn

Avec Norma Shearer, Belle Bennett, Lewis Stone, Robert Montgomery, Helene Millard, Cecil Cunningham, Mary Doran, June Nash
Scénario de Frances Marion
D'après Sarita Fuller
Musique de Fred Fisher, Reggie Montgomery, George Ward
Photo de William H. Daniels

RESUME
Sur le point de partir en vacances avec sa mère, une jeune femme découvre que son père entretient une liaison extraconjugale et qu'il a décidé de divorcer. Avec stupeur elle apprendra ensuite que celui qu'elle aime est le fils de la maîtresse de son père.

COMMENTAIRE
Même s’il est finalement considéré comme une erreur passagère, l’adultère est traité avec une certaine maturité en cette année 1929. L’homme d’âge mur interprété par un Lewis Stone impérial, a des désirs, un besoin d’aimer qui le pousse à aller voir ailleurs. Son choix semble être la conséquence d’un processus inéluctable. Plus cocasse, formant le ressort de l’intrigue, sa fille, jouée par une pétillante Norma Shearer, fera la connaissance du fils de sa maîtresse. Les relations entre ces deux jeunes êtres en seront bouleversées. Débutant sa carrière cinématographique cette année-là, Robert Montgomery, de quatre ans plus jeune que Shearer, incarne cet amoureux fougueux. Malgré la naissance du son qui conduit à des mises en scène statiques et théâtrales, le réalisateur, un inconnu, parvient à dynamiser le film en tournant de nombreuses séquences en extérieur. C’est ainsi que le film s’ouvre sur une partie de polo - où s’affrontent une équipe de femme et une équipe d’homme ! -, et se conclut sur une île où des amants naufragés ont trouvé refuge. La tempête sur le lac n’est pas sans rappeler une belle séquence de « L’aurore » que Friedrich Wilhelm Murnau tourne deux ans auparavant.

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33