JUNIOR BONNER, LE DERNIER BAGARREUR

JUNIOR BONNER, LE DERNIER BAGARREUR

JUNIOR BONNER

Une comédie dramatique de Sam Peckinpah

103  mn

Avec Steve McQueen, Robert Preston, Ida Lupino, Mary Murphy, Ben Johnson
Scénario de Jeb Rosebrook
Musique de Jerry Fielding
Photo de Lucien Ballard
Produit par Joe Wizan

RESUME
Un cow-boy de rodéo est de retour dans sa ville natale pour la fête annuelle. Il retrouve un frère arriviste, un père idéaliste qui souhaite partir pour l'Australie, et une mère fataliste. Lui n'a qu'une envie, remonter le taureau qui l’a humilié.

COMMENTAIRE
Le film fut un bide et on peut se demander ce qui séduisit Sam Peckinpah dans cette histoire pour qu’il entreprenne de la mettre en scène. En effet, il s’y passe peu de chose qui mérite d’être raconté. En fait, Peckinpah semble s’adonner entièrement à ce coté élégiaque omniprésent dans toute son œuvre. Apparaissant habituellement par touches discrètes, la mélancolie, le mal de vivre est ici au centre du propos. Rappelant « Les indomptables » de Nicholas Ray, ce cow-boy seul qui ère de rodéo en rodéo inspire le ton désenchanté de la ballade. Il ne s’attache à rien et ne fait que passer, sa seule exigence est de retrouver la bête qui l’a mis en défaut, son seul plaisir est de permettre à son père de réaliser le rêve fou qu’il a projeté.

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33