BARREAUX BLANCS

BARREAUX BLANCS

STABLEMATES

Une comédie dramatique de Sam Wood

90  mn

Avec Wallace Beery, Mickey Rooney, Arthur Hohl, Margaret Hamilton, Minor Watson, Marjorie Gateson, Oscar O'Shea
Scénario de Leonard Praskins, Richard Maibaum
D'après William Thiele, Reginald Owen
Musique de Edward Ward
Photo de John Seitz
Produit par Harry Rapf

RESUME
Un garçon d'écurie achète trois fois rien un cheval voué à l'abattoir. Un vieil alcoolique qui n’est autre qu’un vétérinaire recherché par la police, décèle une tumeur sous le sabot de l’animal. Poussé par le jeune garçon, il finira par opérer.

COMMENTAIRE
La bonhomie naturelle de Wallace Beery, son côté fruste, s’exprime pleinement lorsqu’il forme un tandem avec un jeune comédien. La MGM ne s’y trompant pas, elle le fait tourner avec Mickey Rooney - l’une des plus populaire star adolescente du studio - après l’avoir associé à Jackie Cooper à plusieurs reprises. Le duo qui en résulte est fait d’un mélange de complicité, de camaraderie, d’amour paternel - mais aussi d’une certaine dose de larmoiement. C’est ainsi que dans cette histoire, qui se déroule dans les milieux de la course hippique, les deux acteurs ont une telle présence qu’ils accaparent sans ennui la plus grande partie des scènes. Alors qu’habituellement Beery joue des personnages sans mystère, ici, presque à contre emploi, il incarne un personnage énigmatique tourmenté par un lourd passé.

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33