LA CITÉ DISPARUE

LA CITÉ DISPARUE

LEGEND OF THE LOST

Un film d'aventures de Henry Hathaway

109  mn

Avec John Wayne, Sophia Loren, Rossano Brazzi, Kurt Kasznar
Scénario de Robert Presnell Jr., Ben Hecht
Musique de Angelo F. Lavagnino
Photo de Jack Cardiff
Produit par Henry Hathaway

RESUME
A Tombouctou, un aventurier cherche un guide pour le conduire dans le désert à la recherche d'une cité perdue que son père aurait découverte une dizaine d'années auparavant. Le guide en question est endetté et purge une peine de prison.

COMMENTAIRE
La magnifique photographie, le tournage dans le désert et au milieu des ruines d’une ancienne cité romaine, la musique inhabituelle, la distribution réduite mais enthousiasmante, l’histoire qui invite au mystère et au voyage, ne suffisent pas hélas à nous intéresser à ce film. Ajouté au fait que les dialogues prennent trop souvent l’ascendant sur l’action, l’ennui provient en grande partie d’un ensemble ridiculement convenu, de protagonistes dépourvus de toute profondeur et d’un scénario confus. Rien dans le personnage du guide qu’interprète John Wayne, sinon que c’est un bagarreur qui passe son temps en prison, n’appelle à l’admiration ou nous invite à s’attacher à lui : il est dépourvu de passé et ses motivations comme ses sentiments sont triviaux. Les relations sentimentales engendrées par la présence de deux hommes et d’une femme isolés loin de toute civilisation sont également trop conventionnelles pour qu’elles retiennent l’attention. D’ailleurs, la jeune sauvageonne incarnée par Sophia Loren semble « parachutée » au milieu des deux hommes pour ajouter la touche de féminité nécessaire à toute intrigue calibrée. Enfin Rossano Brazzi, le cheveu toujours impeccable, est peu crédible dans un personnage d’aventurier. Son changement de comportement au milieu du film n'est guère convainquant.

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33