LE CLUB DES TROIS (1925)

LE CLUB DES TROIS (1925)

THE UNHOLY THREE

Un policier de Tod Browning

86  mn

Avec Lon Chaney, Mae Busch, Matt Moore, Victor McLaglen, Harry Earles, Matthew Betz, Edward Connelly, William Humphrey
Scénario de Waldemar Young
D'après Tod Robbins
Photo de David Kesson

RESUME
Après une rixe réprimée par la police, trois phénomènes de foire, un nain, un monsieur muscle et un ventriloque, forment une association de malfaiteurs. L'un se grime en grand-mère, et un autre en bébé pour constituer une famille insoupçonnable.

COMMENTAIRE
« Le club des trois » et le premier film d’une série de huit œuvres très personnelles et uniques dans l’histoire du cinéma, née de l’association des artistes atypiques que sont Tod Browning et Lon Chaney. (Les deux films qu’ils ont tourné précédemment ensemble, « Fleur sans tâche » en 1919 et « révoltés » en 1921, sont des productions routinières qui n’ont pas encore l’esprit des suivants). Ces films se caractérisent par une attirance pour le sordide et les être physiquement affectés ; Lon Chaney, toujours grimé, fait souvent face à une déception amoureuse. Ici, il est épris d’une femme qui en préfère un autre. Mais « Le club des trois » prélude aussi deux autres œuvres de Tod Browning : « la monstrueuse parade » avec ses phénomènes de foire et « Les poupées du diable » avec l’homme grimé en grand-mère propriétaire d’un commerce servant de couverture à des actes répréhensibles.

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2013 Hollywood33